Pornichet jadis

Partagé entre Saint-Nazaire et Escoublac, Pornichet est au milieu du 19ème siècle, un petit village de 400 habitants vivant essentiellement de la récolte du sel, de la pêche et de l’agriculture.

Histoire de Pornichet

La vogue des bains de mer va radicalement transformer ce village de la presqu’ile. Ce phénomène consistant à prendre de brefs bains de mer à heure déterminée et à profiter de l’air marin, est à l’époque plus apparenté à une cure médicale qu’à un loisir et ne s’adresse qu’à une clientèle fortunée pouvant accéder aux vacances.
Les aristocrates et hommes d’affaires de Nantes, Angers ou encore Paris, sont ainsi les premiers à découvrir le rivage pornichétin. L’arrivée du chemin de fer en 1879 va faciliter l’arrivée de nouveaux villégiateurs. La population locale augmente rapidement. Avec près de 1200 habitants, Pornichet devient une commune le 9 avril 1900.

Dans les années 1930, la démocratisation du tourisme permet l’ouverture du premier camping. Puis dans les années 1960, se dessine le boulevard de mer actuel et la thalassothérapie se développe. Le parc nautique augmentant, un port en haut profonde complète le port d’échouage, en 1978, permettant à Pornichet de devenir le port de plaisance le plus important du département.

Dans les années 1990-2000, avec la forte croissance de population, de nouveaux aménagements viennent compléter les infrastructures de la ville : halles, médiathèque, espace culturel…

 


 

WordPress Lightbox Plugin
0
BOUTIQUE
BOUTIQUE